Réception de notre Street Triple 765 RS

Suite à la décision de faire le Bol d’Argent avec la nouvelle Triumph Street Triple, encore fallait-il en acquérir une rapidement. Forte de son succès médiatique, beaucoup de concessionnaires de la région PACA étaient déjà en rupture de stock. C’est à British Racing à Marseille que nous avons finalement trouvé notre bonheur : une RS gris mat entièrement stock. Après un accueil chaleureux et une offre généreuse, voilà que mon père signe pour sa nouvelle moto.

Le plus dur commence : les 1800 kilomètres de rodage… Je ne fais pas confiance à l’ancien pour respecter les limitations de régime moteur. Quand je le vois partir à froid avec une moto neuve et rupter les premières vitesses, j’en ai des frissons. C’est donc moi qui m’occupe de respecter scrupuleusement les préconisations constructeur pour faire près de 2000 bornes.

Je conduis depuis deux ans une Street Triple R 675 sur route, et le passage à la RS 765 pendant 15 jours ne m’a pas laissé indifférent. Cette moto n’est pas une révolution, mais une évolution bienvenue avec tout de même certains inconvénients : je vous invite à lire mon essai complet pour en savoir plus.

Uniquement pour le plaisir des yeux, voici quelques photos des deux sœurs R et RS. Alors, quelle est votre préférée ?

Cliquez pour voir en grand.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire